Adel Salameh Website

Adel Salameh

Palestinian oud player and composer, Adel Salameh was born in Nablus, Palestine, in 1966. He started performing as a soloist while still living in the Arab World, but immigrated to Europe in 1990. He quickly established a reputation as one of the finest performers of the oud. He has performed in more than thirty countries including Japan, Australia, Singapore, Hong Kong, South Africa, and numerous countries in North Africa and Europe.

When performing as a soloist or with musicians from a variety of musical backgrounds, Adel believes that music is an excellent tool to build bridges between various cultures. In an effort to tackle these cultural barriers, he has worked with Turkish, Spanish, Indian, French, English, and jazz musicians.

Adel has worked with Womad/Real World for six years and performed at the most prestigious concert halls in Europe. These include Royal Festival Hall, Barbican Centre in London, Concertgebouw, Royal Tropical Institue, Paradiso in Amsterdam, Theatre d' Single (Antwerpen) Belguim, Institute of the Arab World in Paris, The Opera House and the Auditorium in Lyon. He has also performed at many festivals throughout the World. He has been described as the ambassador of Arab music in the West.

Biographie

Né a Naplouse (Palestine) en 1966, Adel Salameh a étudié a l’université de Yarmouk (Jordanie) et a perfectionné son jeu du Oud auprès de Mu’taz Bayati à Bagdad (Irak). Sa carrière de soliste à débute alors qu’il vivait dans le monde arabe et s’est affirmé lors de son installation en Europe en 1990. Installé à Londres, il a rapidement acquis une réputation de brillant interprète du oud, (Luth Arabe). Depuis 2000, il vit en France à Lyon.

Travaillant comme soliste, et avec des musiciens provenant de différentes formations, et différentes cultures, sa conviction est « la suivante: La musique est une passerelle entre les différentes cultures, elle construit des Ponts et non des barrières. »

Plus de trente pays ont accueilli Adel Salameh en concert, en Extrême-Orient comme en Europe, en Afrique du Sud comme au Moyen-Orient, tant en soliste qu’en ensemble. Invité en Tunisie par le Ministre de la Culture, il a donné des stages à l’institut supérieur, puis a participé à plusieurs festivals. En 1991. Avec le « New ensemble », il a joué de la musique pour Oud et Orchestre du compositeur arménien Frangis Ali Zadeh et du joueur de lira et compositeur Ross Daly. Il a travaillé avec le guitariste flamenco Eduardo Niebla, et avec le joueur de Sarod K. Shridar.

Adel tire son inspiration en grande partie du monde arabe, mais on trouve aussi des éléments indiens, persans et turcs dans ses compositions. En occident, il s’est efforcé inlassablement de développer la compréhension des musiques arabes. Il souhaite explorer les voies où se combineront sa culture musicale avec d’autres traditions pour créer une musique profonde et inspiratrice.